lundi 10 janvier 2011

Jurassic Park, JP 11 : le dilophosaure électronique, Kenner, 1993

Certains dinosaures ont eu plusieurs avatars dans la même série de jouets, c'est le cas du T-Rex, du Raptor, et du Dilophosaure, puisque c'est à lui que cet article est consacré.

On remarque d'emblée une belle différence sur le tatouage de l'animal, un crâne entouré, qui indique que c'est une version électronique (sonorisée).
Dans cette gamme, seul le vélociraptor a eu également cet avantage.



Ajout sur ce JP11 : la colerette que l'on doit aux concepteurs du film. Celle-ci est amovible, ce qui contentera les fans du film qui veulent lui être fidèles, et ceux qui préfèrent la réalité historique.


En tirant la patte avant gauche vers l'arrière, le dino ouvre la gueule pour pousser son cri.




La tête est plus impressionnante que sur le JP02, mais les pattes arrières et le cou sont plus court, et si on laisse la collerette, on ne voit plus les pattes avant.
La couleur est étonnament claire, puisqu'il est presque blanc en comparaison de son homologue.
Je suis assez .... ben en fait je ne sais pas trop quoi penser de celui-ci, il a des bons côtés mais quelques défauts embêtants.


On voit ici sur cette photo à gauche la version électronique, et à droite la version lance-venin. Et oui, difficile de mélanger l'électronique et la présence de l'eau.

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire